GREVE DE LA FAIM, POUR LA VERITE SUR LE DRAME DE MARE

  

31 jours déjà mais la grève de la faim continue…

(« Viens à notre aide car le secours de l’homme n’estqu’illusion ». Psaumes 60,13-14)

 

 

Il y a 2 ans (6 aout 2011) 4 jeunes KANAK à Maré, furent tués suite à une mobilisation complètement démagogique lancée par le représentant de l’assureur « GROUPAMA »aux  Iles contre la pauvreté et de la vie chère ; pauvreté et la vie chère dont il est par ailleurs à la fois  le principale
bénéficiaire et l’un des responsables. Cet assureur qui en 2011 a fait 7 milliard de chiffre d’affaires en Nouvelle-Calédonie, ne paie pas d’impôts.

Premièrement il y a 2 ans, alors qu’un plan de relance de la Société Air-Calédonie, venait d’être adopté à l’unanimité par le  Congrès (un plan
pays) qui devait amener à l’équilibre dans les comptes de celle-ci à partir de 2013 … aux Iles Loyauté un collectif des usagers  d’Air Calédonie vit le jour, emmenés par le représentant de l’Assureur (un KANAK) et de grands commerçants pour contrer ce plan. Ce collectif sans légitimité électorale et démocratique, empêchera pourtant l’application du plan de relance avec la complicité d’élus Loyaltiens et d’un membre du Gouvernement qui n’ont jamais eu d’appartenance politique et coutumière précise.

2 ans après, le bilan de la mobilisation meurtrière du collectif des usagers d’Air-Calédonie est catastrophique pour la population des Iles. Il n’y a aucune coordination entre le transport aérien et le transport maritime, et l’arrivée promise d’un nouvel avion, même d’occasion, n’est pas pour cette année. En attendant, les habitants des iles, y compris ceux de l’ile des Pins ont encore plus de difficultés à trouver de la place dans les avions. Du coup en n’entend plus le collectif des usagers.

Sous le faux prétexte de lutter contre la vie chère et la pauvreté, la mobilisation organisée par la société multinationale GROUPAMA en 2011, devait en faite faciliter – ici comme ailleurs – des puissances d’argent à faire main-basse sur l’ensemble des activités de la population (économique, coutumière, politique, sportive, éducative), en les faisant représenter officiellement par des structures et des KANAK sans assise ni légitimité locale.

Pendant ce temps, l’équivalent démographique d’une tribu disparait chaque année de la Province des Iles, la population est frappée de plein fouet par une pauvreté organisée de l’extérieure, le nombre de suicides y a explosé dépassant le taux moyen mondial, et celui de SDF par habitant y est supérieure à celui des 2 autres Provinces. Cela, malgré une bonne gestion technique et mécanique de la Province.

Il y a 2 ans, des gens de chez nous, parfois de notre propre clan ou de notre propre famille habitant d’autres tribus nous ont tirés dessus pour tuer, victimes eux aussi d’une manipulation, « on a tiré pour tuer sur des gens assis. » précise le rapport du médecin psychiatre. Aussi, nous COMITE POUR LE REVEIL INDIGENE avons décidé de déclencher une grève de la faim pour témoigner que, ce qui s’est passé chez nous, c’est ce qui se prépare dans d’autres endroits de notre pays. Que nos conviction profonde est que, pour faire face aux dérives des multinationales, la Culture et la Religion parce que créatrices de liens devraient continuer à être le fondement de notre cohésion sociale.

Par conséquent, l’Identité KANAK n’a de légitimité que si elle est une identité créatrice de relations, comme l’expriment si bien nos musiciens et artistes ; sinon instrumentalisée comme elle est aujourd’hui par les puissances d’argent et les politiciens véreux, elle devient un alibi de domination, un danger pour le destin commun.

 

Comité pour le Réveil Indigène (C.R.I)

 

Comptablog |
Tutoneobux |
aceneco2 |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Dundadda15147
| Hair13247
| Shopsale